Photos du jour ou d'il y a quelques jours.

24 août- FEU

  » Dessous, entre les troncs compacts, forant à travers l’enchevêtrement confus des cystes et des genêts, le  feu progressait par bonds fracassants. Il se ramassait et s’allongeait avec une fluidité fauve et musclée . Les flammes aux striures d’ agate respiraient d’un lourd essoufflement , elles étaient belles et terrifiantes comme des poumons extirpés, des viandes bondissantes, des abcès, des plaies mobiles toutes en lèvres de sang, en langues, en dards filiformes magiquement métamorphosés en méduses griffues, en anémones liquides chevelues et cascadantes.  »    Extrait   de   » Feu « –   Rezvani.

A  Benirrrás 350 hectares ont brûlé. Le feu est contrôlé maintenant .

Publicités

2 Réponses

  1. tek

    Esta genial… estas superando la creacion, mis respetos Super
    Un abrazo ;D

    26 août 2010 à 9:38

  2. Pas facile d’écrire un commentaire qui ne soit déplacé par rapport à la cruelle réalité… Texte très impressionnant, Mèches de cheveux en harmonie avec le feu…

    27 août 2010 à 12:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s