Photos du jour ou d'il y a quelques jours.

noir et blanc

8 décembre

 

Ce matin, reflêts sur la vitre rose de l’A.

Après midi, couleurs,textures et graphisme chez S. 

Publicités

21 octobre Aux Rochers

 Après-midi  « aux Rochers » et un peu plus haut sur la colline . J’ai vu l’homme au peigne  ( 3eme fois qu’il est cité, cet homme au peigne) sortir de l’eau sans frissonner et je ne l’ai pas regardé pour voir s’il se peignait compulsivement ,occupée que j’étais à observer une pêcheuse dont on aperçoit la prise : une petite dorade.

Vue de plus haut la mer jouait son Grand Bleu, mon Dieuuu que la mer est belle comme ne disait pas ce chanteur français que je n’aimais pas beaucoup… Jean Ferrat, c’est ça.Ça tient…


Le 29S

 

Aujourd’hui 29 septembre ce fut la grève générale en Espagne et je n’ai rien à en dire si ce n’est qu’à Santa Eul tout était ouvert, même la poste. Comme tout le monde croyait que tout serait fermé ,les banques par exemple, il n’y avait pas un chat dans la mienne hormis les employés  et j’ai pu avoir le luxe de choisir mon guichet .   Dommage que je n’aie rien eu à poster car la poste aussi était vide  et si j’avais voulu prendre un taxi, je n’aurais pas eu à attendre malgré qu’on fut mercredi jour de hippy market . Aucune raison de prendre un taxi d’ailleurs, mais c’est pour dire . Comme je n’ai pas l’esprit reporter, l’idée ne m’est pas venue d’aller photographier les 700 personnes qui ont défilé à Ibiza Capitale , ce qui aurait pu être un « bon exercice » mais voilà, j’ai été au marché hippy en passant par la plage, à peu près vide elle aussi mais je supposais qu’ « ils » y étaient tous, au marché. Eh bien non, Au H M. non plus il n’y avait pas foule . 

Des qui n’ont pas fait grève non plus, à Santa Eul, ce sont les contractuelles des zones bleues  et Dieu sait qu’elles auraient été soutenues dans leur revendications ! On les fait bosser de façon éhontée, qu’il pleuve,vente et tonne ou que le soleil tape comme un sourd, jamais de répit . Pourtant, je sais de source sûre qu’elles l’auraient bien faite la grève, – hormis une ou deux qui font perpétuellement la grève du zèle – mais voilà, les zones bleues sont la petite mais juteuse entreprise de la mairie et d’un de ses acolytes,riche commerçant de SantaEul. Ça explique tout.

Entre 16 et 18h30 Cala Martina et la petite route d’es Canar  et el Mercadillo.


25 septembre

 calle del Sol

vestige d’un coquelicot

nature morte mais bien conservée