Photos du jour ou d'il y a quelques jours.

rue

11 novembre

Sur la route direction Ibiza -capitale où nous allions pour lécher les vitrines, pas apétissantes d’ailleurs et présentant toutes les mêmes fringues, quelle que soit l’enseigne . Les rues ont déjà leurs guirlandes lumineuses de noël –  pas encore les sapins garnis-  qui vont à cette ville aussi bien qu’un tablier à une vache . Tant mieux d’ailleurs !

Publicités

6 novembre

Depuis pas mal de temps déjà je dis à qui veut l’entendre que je ne remettrai plus les pieds au hippy market de las Dalias . Que je n’en aime plus l’ambiance  que je trouve surfaite .De fait, je n’y suis plus retournée depuis de nombreux mois.

Aujourd’hui samedi j’y suis allée, juste pour me contredire.

Et c’était très bien : good vibes,good music,beautiful and great people .

Les sourires sont de Pelush (la rousse) créatrice de vêtements, de Siva artiste  multifacettes (la brune) et de Mara en NB, artisane qui fait de magnifiques objets en cuir.

 

A suivre


31 octobre

Fin de saison


12 octobre,Pluie foot vent

C’est rien la pluie qui tombe toute la journée mais quand  à la nuit tombée depuis deux heures le vent se met à hurler,frapper,faire tomber,emporter, ça devient pénible, on dirait un type  hystérique qui pique sa crise, envie de lui dire   du calme gros tas , casse toi ! Je déteste le vent qui va bousiller les bananiers qui avaient  repris du pep grâce à la pluie, je le déteste aussi parce que j’en ai peur puisqu’il peut jeter à terre les arbres  et je crains que le grand palmier ne s’abatte sur la maison , surtout ça. 

Pas de photos du vent-dale qui brasse de l’air,certainement pas puisqu’en plus il souffle de nuit, quand tout est noir et  que pas une âme n’est dehors, mais quelques images de pluie, qui elle aussi,après avoir cessé de tomber  se met de la partie dirait-on à l’heure où j’écris ces lignes, (c’est du direct ) eh bien c’est la totale, pluie et vent les deux déchaînés ça promet .

Montons vite ces petites photos de pluie encore gentillette et d’un match de foot qui eut lieu  dans l’après midi, avant que le taré qui a ses nerfs ne bousille les cables électriques et que l’internet soit coupé.