Photos du jour ou d'il y a quelques jours.

Articles tagués “café

14 décembre


15 novembre-

Et encore  le paysage qui défile depuis le bus entre Sta Eul. et Ibiza, Ibiza et Sta Eul. avec au milieu  un arrêt café près du Mercat Nou, le nouveau marché couvert qui est nouveau seulement par rapport au vieux marché, ce dernier étant situé au pied de Dalt Vila et nettement plus joli que le nouveau dont je ne pris aucune photo car les légumes et les viandes ne m’interessent pas, du moins pas aujourd’hui et les poissons qui eux m’interessent, eh bien il n’y en avait pas, le lundi il n’y a pas de poisson frais. Au Mercat Nou, il y a environ six bars-terrasse  pris d’assaut par des familles entières,des personnes seules,des couples,des vieux,des jeunes ça fait un raffut du diable, c’est pittoresque mais j’ai préféré la compagnie des jambons accrochés au mur d’un autre bistrot. Au retour, le bus s’est arrèté près de La Pierre Bleue,c’est ainsi qu’est signalée la route qui mène à un petit paradis dont je ne dirai pas le nom. Et pour finir, à pied sur ma route  qui a quand même bien changé depuis cette époque : en la carretera


2 novembre

 


12 septembre-

A côté de moi, une guêpe maçonne s’affairait à la recherche de matériaux pour construire un nid,  enfouissant sa tête noire dans le sable et levant haut son petit cul ,   je voyais les empruntes que laissaient  ses fines pattes jaunes rayées de noir . Je me demandais où elle allait  le  construire son nid ,  j’en ai  vus  derrière des tableaux, sur des tranches  de livres , n’importe où dans la maison  mais jamais en pleine nature. Une copine  à moi est très amie avec ces guêpes , elle leur parle , collectionne leurs nids abandonnés  et s’ est résignée à ne plus ouvrir un bouquin où se trouvent ces petites sculptures qu’on dirait de terre cuite, de peur de les casser, certains étant fortement incrustés . Elle est   un peu comme cet empereur japonais qui fit couper la manche du kimono dont il était vêtu afin de pouvoir se déplacer sans réveiller un chat qui s’était endormi dessus .

 Je les aime moi aussi, pour leurs  nids – que je ne collectionne pas-  et parce qu’elles sont solitaires , s’occupent de leurs affaires et ne se sentent pas agressées si on les observe même de près comme je l’ai fait cet après midi , donc  ne sont pas agressives . Ce sont des insectes, des êtres  réjouissants .

Quel rapport avec ces photos prises ce matin au café, aucun  .